Dossier complet jardin et sangliers

 

Comment installer ou renforcer un grillage contre les sangliers?

Si votre terrain n’est pas clôturé et que vous souhaitez empêcher les sangliers d’y pénétrer, la solution la plus durable, et celle qui nécessite le moins de surveillance et d’entretien est évidemment la pose d’un grillage. Si son installation nécessite un certain budget, elle reste beaucoup moins onéreuse que la fabrication d'un mur. Tous les modèles vendus dans le commerce peuvent être spécifiquement renforcés afin de résister aux assauts des sangliers.

 

Un grillage anti-sanglier, qu'est-ce que c'est ?

Un grillage qui résiste aux sangliers est un grillage solide, disposant d’une certaine élasticité capable d’encaisser les chocs et de se remettre en place. Il doit mesurer au moins 150 cm de hauteur afin d’éviter que l’animal, en se redressant sur ses pattes arrières puisse venir le coiffer, s’y vautrer, le faire ployer et finalement passer par -dessus. Il est à noter que l’on cherche ici à se protéger des sangliers en maraude qui abandonnent assez vite lorsqu’une barrière leur résiste. Car rien ne peut arrêter un sanglier poursuivi par des chiens et lancé à pleine vitesse. Pas même un grillage à panneaux rigides s’il est percuté au galop et au bon endroit, (voir la vidéo ci-contre). Tous les grillages vendus dans le commerce peuvent être spécifiquement renforcés en vue de résister aux assauts des sangliers.

 

Les trois grands types de grillages :

Vous pouvez trouver dans le commerce, trois grands types de grillage. Nous n'évoquerons pas ici les grillages torsadés, "à l'ancienne". On les trouve rarement dans le commerce à des dimensions intéressantes pour le problème qui nous concerne. Ils sont plutôt désormais vendus sous la forme de grillage à poule, en petits gabarits (100 cm de hauteur max) et souvent assez chers.

 

Les grillages en panneaux rigides : vendus sous la forme de grands panneaux rigides (250 x 150 cm par exemple) ils sont très résistants (brins de gros diamètre) et indéformables. Ce sont de véritables murs infranchissables s’ils sont fixés au plus près du sol, et qu’ils ne laissent aucune prise au groin. Malheureusement leur coût (panneau et poteaux sont spécifiques) est très élevé et se révèle exorbitant au-delà d’une centaine de mètres linéaires.

 

Les grillages soudés : Il s’agit des grillages les plus simples à poser, mais ce ne sont pas les plus indiqués pour faire office de barrière anti-sangliers s’ils ne sont pas renforcés. En effet, comme ils ne sont pas très souples ils encaissent mal les chocs et les brins ont tendance à faire comme le chêne plutôt que le roseau, c’est-à-dire casser au lieu de plier. Selon la qualité de leurs soudures entre les brins (à fleur ou encastrées) ils rompent plus ou moins facilement sous les assauts d’un sanglier acharné, notamment s’il arrive à utiliser ses défenses pour faire levier. Néanmoins, s’ils sont correctement renforcés à leur base, ils sont parfaitement résistants.

 

Les grillages simple torsion : Ce sont les moins chers, mais les plus fastidieux à installer, du fait de la capacité très énervante de leurs brins à s’entortiller. Cependant, grâce à leur élasticité relative, ils encaissent plutôt bien les assauts et cassent rarement. Ils se déforment assez facilement en arc de cercle dès lors qu’un sanglier arrive à le soulever à la base après qu’il a rompu le fil tendeur inférieur. Là encore, avec un bon système de ceinturage par le bas, ils deviennent infranchissables.

 

Solidité générale des grillages anti-sanglier

Pour résister aux sangliers, un grillage doit être soutenu sur des poteaux solides, si possible scellés. Les fils tendeurs auxquels on fixe le grillage doivent être de gros diamètre (2,4 mm minimum, 3,2 mm si possible). En effet c’est principalement sur eux que reposent la rigidité et la résistance globale du système. C’est le plus souvent parce que les sangliers arrivent à casser le premier fil situé au plus près du sol, en relevant puissamment leur groin, qu’ils parviennent à soulever le grillage et se frayer un passage. Ne cherchez pas à faire des économies de bout de chandelle à ce niveau-là, vous le regretteriez. La tension de ces fils doit être forte afin d’éviter qu’ils ne se déforment. Il faut la vérifier chaque année et éventuellement donner un ou deux coups de clef aux tendeurs par garder une bonne rigidité.

 

Renforcer la partie inférieure

C’est toujours dans sa partie basse que le grillage est attaqué par les sangliers. Afin d’éviter qu’ils n’arrivent à le soulever, on peut chercher à arrimer celui-ci dans le sol. Il existe plusieurs solutions à votre disposition :

 

- La pose d’un muret de soubassement (environ 50 cm de hauteur) sur lequel vous fixer les poteaux. Excellente solution, totalement définitive, moins onéreuse que l’érection d’un mur complet, mais qui reste chère car il faut prévoir en plus… le coût du grillage

 

- l’enterrement d’une partie du grillage dans le sol : plus ou moins efficace selon la hauteur de grillage que vous parvenez à enterrer (10, 20, 30, 40 cm…). Creuser la tranchée n’est pas une partie de plaisir…

 

- Couler le grillage dans une semelle en béton : gros travail pour un résultat souvent peu satisfaisant à moins d’intégrer au moins 10 cm de grillage dans le béton. Cependant au bout de plusieurs années, on constate souvent que la clotûre rouille et casse, ou que le béton finisse par s’effriter et laisser échapper le grillage s’il est forcé par un sanglier.

 

- Poser une seconde épaisseur de grillage soudé de 100 cm de large à cheval sur le bas du grillage et le sol : 50 cm remontent sur le grillage et 50 cm sont étalés à 90° sur le sol, à l’extérieur du jardin. On peut enterrer ou arrimer ce « tapis » au sol pour plus de solidité. Cette solution, inspirée des méthodes de protection des poulaillers, à l’avantage de régler au passage le problème des animaux qui creusent sous les grillages, comme les renards, mais surtout les blaireaux qui provoquent également des dégâts dans le jardin. Les points de passage qu’ils créent en creusant légèrement le sol constituent souvent des zones sensibles que les sangliers n’ont plus qu’à agrandir.

 

- Poser préventivement un système de renfort tel que celui que nous proposons

Il est facile à mettre en oeuvre sur votre grillage et très efficace. Vous pouvez le poser vous-même ou le faire installer par un professionnel. Plus d'infos sur ce dispositif en cliquant sur le lien ci-dessous :

Le renfort anti-sanglier Bio Jardin Services

 

Les autres pages du dossier spécial sangliers :

Les différents types de grillage

Un sanglier poursuivi par les chiens défonce un grillage rigide. A l'aise.

 

Grillage torsadé

Grillage torsadé

 

Grillage panneaux rigides

Panneaux rigides

 

Grillage soudé

Grillage soudé

 

Grillage simple torsion

Grillage simple torsion

 

 

 

 

 

Grillage scellé sur un muret

Grillage scellé sur un muret, version grand luxe...